Lettre d’information

meta

Développer l’autonomie et l’insertion professionnelle des jeunes parisiens de 16 à 25 ans

Visite du site-mémorial du Camp de Milles : une journée de recueillement et de réflexion pour les jeunes

Visite du site-mémorial du Camp de Milles : une journée de recueillement et de réflexion pour les jeunes

Article rédigé par les jeunes de la Mission Locale de Paris, après la visite du Camp des Milles
Rédacteur en chef : Mortaza
Contributions : Corinne, Hajar, Rachel, Marie, Divine, Alireza, Nina, Catherine et Dominique

 

 

 

AIX EN PROVENCE : Mercredi 10 avril 187 jeunes de 15 à 25 ans venus de toute la France se sont retrouvés au Camp des Milles pour vivre une journée citoyenne à l’invitation de la Fondation EDF.

 

Le mercredi 10 avril 2019 fut une journée enrichissante pour les jeunes de la Mission Locale de Paris qui ont visité le site-mémorial du Camp des Milles aux côtés des jeunes de l’E2C Paris.

 

Historique :

 

En 1939, la tuilerie du village des Milles est réquisitionnée pour devenir un camp pour « sujets ennemis » puis un camp d’internement et de déportation jusqu’en 1942.
Le camp des Milles = 10 000 prisonniers dont 2000 déportations vers Auschwitz
Le site-mémorial est inauguré le 10 septembre 2012.

 

« Une journée forte en émotions, c’est important de comprendre le passé
pour ne pas reproduire les mêmes erreurs et encourager le vivre-ensemble ».

 

 

Face au racisme et à l’antisémitisme, le site-mémorial a une action éducative qui est destinée à renforcer la vigilance et la responsabilité des citoyens que nous sommes en s’appuyant d’une part sur la mémoire et l’histoire de la Shoah et les crimes de masse commis pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

 

« Cette visite m’a beaucoup touché, très émouvante et dynamique.
Il faut agir afin que cela ne se reproduise plus jamais ».

 

 

La visite du site-mémorial s’est terminée par un atelier pédagogique et de réflexion sur la lutte contre les préjugés et les stéréotypes et contre toutes formes de racisme.

 

 

Merci au président de l’E2C Denis Bouchard, à l’E2C Paris et la Fondation EDF de nous avoir associé à cette journée de recueillement et de réflexion.