Lettre d’information

meta

Développer l’autonomie et l’insertion professionnelle des jeunes parisiens de 16 à 25 ans

Les jeunes lancent leur débat ! Rdv le 20 février sur tous les sites de la Mission Locale de Paris

Les RDV des débats 100% jeunes sur les sites de la Mission Locale de Paris :
Pour les 1er, 2e, 3e, 4e, 9e, 10e et 11e arrondissements
Site Centre
| RDV à 14h00
29-31 rue des boulets 75011 Paris
Métro Rue des boulets ou Nation
01 44 93 81 23
Pour les 5e, 12e et 13e arrondissements
Site Soleil
| RDV à 14h00
93, rue Jeanne d’Arc 75013 Paris
Métro Nationale
01 45 85 20 50
Pour les 8e, 17e et 18e arrondissements
Site Milord
| RDV à 14h00
9, impasse Milord 75018 Paris
Métro Porte de Saint Ouen
01 44 85 01 18
Pour les 6e, 7e, 14e, 15e et 16e arrondissements
Site Avenir
| RDV à 14h00
24-26, rue de Chatillon 75014 Paris
Métro Alésia
01 40 52 77 30
Pour le 19e arrondissement
Site Est
| RDV à 17h30
65, rue d’Hautpoul 75019 Paris
Métro Ourcq
01 53 72 81 40
Pour le 20e arrondissement
Site Haut de Menil’
| RDV à 14h00
31, rue de Pixérécourt 75020 Paris
Métro Jourdain
01 44 64 86 10

 

 
Pourquoi un débat ?
Chargée de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes parisiens ; la Mission Locale de Paris est un acteur important de la jeunesse. A ce titre, en plein accord avec son projet associatif, elle se donne aussi pour mission de favoriser l’expression de la parole des jeunes qu’elle accompagne.

En tant que contribution au Grand Débat National, dans le cadre des Conférences de Consensus organisées par la Ville de Paris, la Mission Locale de Paris organisera des moments d’échanges et d’expression entre jeunes, pour et par les jeunes, pendant la semaine du 18 au 22 février.
Il s’agira de faire émerger quelques questions / propositions / idées fortes, autour notamment des 4 thèmes proposés par le gouvernement (Transition écologique, Fiscalité et dépenses publiques, La démocratie et la citoyenneté, l’Organisation de l’Etat et des services publics) adaptés aux préoccupations des jeunes eux-mêmes.

Ces contributions seront ensuite présentées par les jeunes à un élu municipal de Paris, à l’Hôtel de Ville, puis consolidées par la Ville de Paris et transmises à qui de droit, au titre de la contribution parisienne au Grand Débat.

Citoyenneté, emploi, alternance, logement, culture.. Les sujets qui concernent les jeunes seront traités par et pour les jeunes à l’occasion du débat citoyen qui sera réalisé par la Mission Locale de Paris le 20 février sur tous les sites. Read More

Découvrir Paris et ses institutions par des jeux ludiques : le pari du Rallye culturel

« Escape-toi dans Paris » : c’est le nom donné au parcours de découverte culturelle de la capitale organisé par la Mission Locale de Paris.
Du 4 au 6 juillet 2018, un groupe de 20 jeunes issus du dispositif Garantie Jeunes ou du BAFA citoyen sont allés à la découverte de lieux et de monuments parisiens, mais aussi des métiers qui y sont associés. Ainsi, les participants ont pu visiter le Centre Social Cerise, le Centre Paris Anim’, le Forum des images, le kiosque Jeunes, le Sénat, le Panthéon, la Crypte archéologique de Notre-Dame et la Conciergerie.Sur chaque lieu, un quizz et des activités leurs étaient proposés, en plus de la visite et d’un entretien avec un professionnel qui présentait son métier. Au terme de ces trois jours, les jeunes ont pu organiser une expo photo collective avec leurs propres photographies lors d’un vernissage au centre Garantie Jeunes du 15e arrondissement et ont même créé un compte Instagram dédié !

Le rallye a reçu un accueil extrêmement positif, aussi bien de la part des jeunes que des partenaires. Une très bonne ambiance de groupe s’est développée, et les participants étaient ravis d’avoir une occasion d’échanger entre eux. Les témoignages métiers ont été très appréciés et ont suscité des questions pertinentes de la part du public. Les jeux ont également été bien accueillis et ont été un bon facteur de cohésion de groupe et d’attention. Enfin, les jeunes ont tous témoigné de leur plaisir d’avoir pu ainsi découvrir des lieux intéressants, auxquels ils ont eu un accès privilégié. Expérience à renouveler !

      

Raphaël Wintrebert : nouveau Directeur Général Adjoint chargé de l’activité

Lors du séminaire interne salariés du jeudi 28 juin 2018, le Directeur Général Thierry Jarlet a annoncé la prise de poste, le 6 août prochain, de Raphaël Wintrebert en tant que Directeur Général Adjoint Chargé de l’activité à la Mission Locale de Paris.

Sociologue de formation, enseignant à l’université Paris Descartes pendant 9 ans, Raphaël Wintrebert fut notamment Directeur de la Mission Locale Régionale de Guyane puis, plus récemment, directeur de la Mission Locale Argenteuil Bezons.

Ses différents postes mais également ses publications font de lui un spécialiste des politiques de jeunesse, de l’insertion et de la formation professionnelle, mais aussi du management et de la conduite du changement. Il attache ainsi une grande importance aussi bien à l’évolution des modes de vie des jeunes qu’à l’évolution des pratiques professionnelles permettant de mieux les informer / orienter / former / accompagner. Vous pourrez trouver davantage d’informations sur son profil en cliquant ici : https://www.linkedin.com/in/observatoire/

Un nouveau président pour la Mission Locale de Paris

Florent HUBERT, nouveau président de la Mission Locale de Paris a été élu lors du Conseil d’Administration du 3 juillet 2018, remplaçant ainsi Maïté Errecart qui a quitté ses fonctions après 4 ans de présidence.



Portrait



Pouvez-vous présenter votre parcours ?

Mon parcours présente un fil rouge social et de nombreux points de coïncidence avec l’activité de la Mission Locale. Mon passage à la Mairie de Paris m’a permis de participer au suivi d’un champ social très large comprenant aussi bien le Programme Départemental d’Insertion (PDI), que l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), le Fond d’Aide aux Jeunes (FAJ) et la Prévention Spécialisée.
Par la suite, je me suis occupé plus spécifiquement des questions de santé publique, notamment des dispositifs de prévention et d’accompagnement des problématiques de toxicomanie. Puis, j’ai pu travailler plus directement sur les questions d’offre de soins au sein de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Aujourd’hui, je suis Directeur des Ressources Humaines du Samu Social de Paris, un des principaux acteurs de la lutte contre les exclusions, qui regroupe environ 600 salariés. En complément, j’ai l’honneur d’être conseiller municipal du 11ème arrondissement en charge des questions liées à l’espace public. Je suis également conseiller régional, investi sur les questions de formation professionnelle et d’apprentissage.

Pourquoi la jeunesse ?

C’est le croisement de deux convictions : il faut affirmer que la jeunesse est notre avenir et j’estime que l’on ne fait pas assez de choses pour elle alors que cela relève de notre responsabilité collective. Améliorer les conditions de vie de la « jeunesse » est régulièrement promis par les politiques, mais cet engagement a eu du mal à être traduit en actes.

Cette affirmation se mêle avec mes valeurs, celles de justice et de solidarité. Je suis convaincu que l’on a besoin de dispositifs d’accompagnement, de soutien et de suivi pour permettre l’émancipation du plus grand nombre au sein de la jeunesse. De mon point de vue, s’occuper des jeunes en difficulté est l’une des plus belles traductions de cet impératif de solidarité.

Quelle stratégie ?

Je pense que nous pouvons articuler deux positions. L’une qui consiste à dire qu’il va falloir défendre la Mission locale et ses moyens d’action. Néanmoins, j’estime qu’il ne faut pas être seulement sur la défensive mais être aussi à l’offensive en promouvant l’activité de la Mission Locale de Paris. Je suis convaincu que la Mission Locale a beaucoup de belles histoires de parcours à raconter, de savoir-faire à valoriser, de partenariats à renforcer. Ces actions de plaidoyer, d’interpellation, et de rayonnement relèvent des missions essentielles d’un(e) président(e).

Je terminerai en disant que notre priorité ce sont évidemment les publics. Parler des dispositifs ou des moyens ne suffit pas. En m’inscrivant dans notre projet associatif et dans la continuité des orientations portées par Maïté Errecart, je souhaite que nous sachions rester à l’écoute des jeunes, de l’expression de leurs besoins et de leurs souhaits, favoriser leur participation, la construction de leur « pouvoir d’agir », et aller vers ceux qui ne nous demandent plus rien.

Tout cela ne pourra pas se faire sans une relation de confiance et d’écoute avec vous. C’est pourquoi je souhaite aller rapidement à votre rencontre pour que nous puissions échanger sur le sens de notre engagement commun.

Inclusion numérique : la Mission locale de Paris s’engage

La Mission Locale de Paris s’est engagée auprès de la Ville dans le cadre de sa stratégie d’inclusion numérique afin d’accompagner les jeunes qu’elle suit dans cette transition incontournable, véritable évolution pour l’accès aux droits, l’accès à l’emploi et le lien social.

A travers son accompagnement, la Mission Locale de Paris a fait de l’inclusion numérique un enjeu pour lever les freins liés à l’insertion sociale et professionnelle.

Membre du Service Public de l’Emploi (SPE) et du Service Public Régional de l’Orientation (SPRO), elle a souhaité mettre à disposition des usagers, sur ses 6 sites d’implantation, des ordinateurs en libre accès afin de faciliter les ouvertures de droits.
A ce titre, elle est répertoriée dans la cartographie du réseau numérique (cliquer ici pour découvrir le Réseau Parisien d’Inclusion Numérique).

Les équipes de la Mission Locale de Paris sont particulièrement sensibilisées aux enjeux du numérique et participent au quotidien à la transmission de l’information auprès des jeunes de 16 à 25 ans accueillis, informés et orientés sur ses sites.

Une équipe de 3 service civique médiateurs numériques a été constituée afin d’apporter un service adapté à chaque profil de jeunes. Ils sont déployés sur les 6 sites d’implantation et sont en charge de la sensibilisation, de l’information et de l’aide aux usages des outils numériques, particulièrement sur les sites Ameli, Pôle emploi, CAF, DLH,…

La Mission Locale de Paris souhaite proposer des formations « aidant numérique » en partenariat avec des écoles du numérique.

Par ailleurs, la Mission Locale de Paris, consciente des mutations numériques qui s’opèrent, notamment auprès du public jeune, met en place des outils dématérialisés de prise de RDV « Portail jeunes », d’accès aux offres d’emploi et d’échange via un « chat bot ». Ces outils visants à maintenir le lien avec les usagers et de raccrocher les publics les plus éloignés de l’emploi.

Entrepreneuriat : des promos Garantie Jeunes dédiées à la création d’activité

La garantie jeunes est un terrain propice à l’innovation et à l’exploration sociale qui permet d’apporter aux jeunes de la MLP des connaissances, des savoirs en développant et en utilisant des ressources et des outils ludiques dans l’air du temps.

Depuis le mois de janvier 2018 la Mission locale de Paris a développé un SAS spécifique « entrepreneuriat » sur la Garantie Jeunes du 15ème. L’objectif de ce SAS est d’initier les jeunes à la création d’activité, mais pas seulement. Entreprendre c’est aussi prendre des résolutions, des dispositions, pour dynamiser son parcours d’insertion socioprofessionnel.

Entreprendre c’est ouvrir le champ des possibles, c’est se permettre de rêver pour explorer et tester d’autres alternatives pour ouvrir ses choix professionnels, ses choix de vie. La philosophie du SAS « entrepreneuriat » est que nous sommes tous entrepreneurs ! On entreprend quand on cherche un emploi ou que l’on organise ou participe à une activité…

Tout au long du SAS, les jeunes de la promo dédiée rencontrent des entrepreneurs, peuvent visiter des espaces de coworking, des coopératives, des Fablabs. D’ailleurs, COOPANAME, coopérative d’activité et d’emploi a parrainé de la promo 99 ! Lors d’une journée dans leurs locaux, les jeunes ont découvert l’économie sociale et solidaire (ESS) et le statut d’entrepreneur salarié.

Une évaluation qualitative sera réalisée par les équipes dédiées à la fin de chaque SAS pour adapter, changer et faire évoluer le contenu des prochains SAS.

 

Jobs Day « spécial été » : 400 jeunes à la rencontre des employeurs pour un emploi saisonnier

Découvrir un secteur, rencontrer un employeur et postuler pour l’été 2018

Lundi 14 mai, la Mission locale de Paris a réalisé son action Jobs Day « spécial été ». Objectif : permettre aux jeunes de trouver un emploi saisonnier pour l’été 2018 en rencontrant directement les employeurs via des job dating. Avec la présence de nombreuses entreprises et partenaires de l’emploi et de la formation, cette action a permis à plus de 400 jeunes présents tout au long de la journée de déposer leur CV et de postuler aux multiples offres proposées dans les domaines d’activité tels que :

– l’hôtellerie et la restauration (avec la présence de Mc Donald’s, Five GUYS, Reso, Ras Interim, FAFIH, Job Minute, l’INFREP)
– le service à la personne (Sous mon Toit),
– le commerce, la vente et la distribution (Monoprix, Monop’, Un Amour de Bonbon, Franprix, Proman),
– le transport, la logistique et le bâtiment (Ras Intérim, DPS)
– le secteur public (avec la présence de la Mairie des Paris).

Cette action s’intègre aux Jobs Day de la Mission locale de Paris, événement mensuel qui a pour slogan : « Découvrez un secteur, rencontrez un employeur, postulez tout de suite ! »


Promouvoir la citoyenneté, la mobilité et le volontariat

Un autre objectif a été de faire découvrir aux jeunes des dispositifs de plus en plus demandé en lien avec l’engagement citoyen, la mobilité ou le volontariat, autant de valeurs que défend la Mission locale de Paris. La présence du CIDJ, l’association Concordia, Pass emploi Europe et de représentants des dispositifs « Service Civique » et « Bafa Citoyen » de la Mission locale de Paris est à souligner.


Constituée sous forme de village avec les stands des partenaires au sein du site de la Garantie Jeunes dans le 15ème arrondissement, cette action a été une première pour la Mission locale de Paris qui compte désormais poursuivre cette initiative avant chaque période estivale et remercie l’ensemble des partenaires mobilisés durant cette journée.

Les conseillers de la Mission Locale de Paris à l’Ecole 42

C’est une opportunité qu’une vingtaine de conseillers ont saisi jeudi 14 décembre, rien de plus efficace que de connaître une formation pour la prescrire !
Une présentation a été réalisée par Charles Maublanc, chargé de communication, dans l’amphi de l’Ecole 42. Des étudiants, tous aux profils atypiques, nous ont fait une visite complète des locaux situés dans le 17ème. Une ambiance moderne avec salles informatiques équipées de Mac avec applications pour choisir sa place, food-truck, salle de jeux, espaces de restauration, œuvres de street art aux murs : un site qui a servi de base pour la création récente d’un deuxième campus 42 aux USA.



L’Ecole 42, c’est quoi ?

L’Ecole forme aux métiers de développeur web en 3 ans. Pas de cours, pas de profs : à 42 ce sont les étudiants eux-mêmes qui sont en charge de leur réussite et de la réussite de leurs camarades par un fonctionnement participatif. Chaque étudiant progresse à son propre rythme par un fonctionnement participatif.
En chiffres : 70 000 candidatures chaque année, 4 000 personnes sélectionnées à la piscine (par promo de 300 recrutés). Au final, 1 200 élèves chaque année entrent à l’Ecole 42.

Comment on y rentre ?

1ère pré sélection : Remplir un formulaire sur Internet – passer des tests
L’épreuve de « la Piscine » : c’est un mois passé dans les locaux de 42 à Paris pour découvrir l’école, la méthode d’apprentissage et savoir ce qu’est la programmation. Le programme de la Piscine part de zéro et ne demande aucune connaissance.

Quel plus pour la Mission Locale de Paris ?

20 places sont réservées pour la Mission Locale de Paris sans la première présélection.
Pour en profiter, chaque jeune doit se rapprocher de son conseiller


Date des prochaines piscines : Février-Juillet-Août-Septembre

Pour en savoir plus : le site http://www.42.fr