Lettre d’information

meta

Développer l’autonomie et l’insertion professionnelle des jeunes parisiens de 16 à 25 ans

Un an de la Garantie Jeunes à Paris !

Un an de la Garantie Jeunes à Paris !

 

En janvier 2013, le plan de lutte contre la grande pauvreté prévoit l’expérimentation d’un nouveau dispositif à l’intention des jeunes en grande vulnérabilité.

 

 

Le 1er octobre de la même année, le dispositif est expérimenté pour un an pour 10 000 jeunes.

 

 

Le 1er décembre 2014, 62 départements sont concernés par la mise en place du dispositif.

 

 

La Mission Locale de Paris a intégré la 5ème vague nationale d’expérimentation du dispositif en mars 2016 avec 400 jeunes.

 

 

Les jeunes parisiens bénéficiant de la Garantie Jeunes ont l’obligation de suivre un « SAS » de 5 semaines comprenant deux semaines d’ateliers en collectif, puis deux semaines d’immersion en entreprise (stages dit PMSMP, Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel), puis une dernière semaine de remobilisation en ateliers collectifs.

 

 

A partir de la 6è semaine, les jeunes bénéficient d’un accompagnement individualisé et d’une offre de service modulaire, à la carte, proposant des ateliers hebdomadaires thématiques pour favoriser l’accès à l’autonomie des jeunes bénéficiaires.

 

 

La Garantie Jeunes est un modèle ouvert, où de très nombreux partenaires, publics, comme privés, contribuent et apportent information, aide et soutien aux jeunes. Certains partenaires sont plus orientés vers l’animation d’ateliers, d’autres sur le parrainage de promotions, mais tous sont extrêmement précieux pour permettre à nos jeunes de s’ouvrir sur la richesse et la variété des futurs et potentiels projet professionnel.

 

 

Un réseau de partenaires spécialisés a été fortement impliqué pour lever les différents freins à l’emploi :

 

  • Santé : Ateliers « Prévention et accès aux droits santé » avec la CRAMIF et la CPAM.
  • Hébergement : Ateliers « Comment accéder à un hébergement à Paris » avec l’ANRS.
  • Citoyenneté : Ciné débat avec Unis-Cité ; Ateliers « Laïcité » avec la POSTE.
  • Mobilité : Ateliers « Savoirs de déplacer à Paris et en Ile de France » avec la RATP.
  • Numérique : Ateliers « Inclusion numérique, e-réputation, bureautique » avec Emmaüs Connect, Fondation Orange.
  • Education budgétaire : Ateliers « Gérer son budget » avec Unicité, la Banque Postale, Crésus.
  • Accès à la culture : visites culturelles avec Paris Musées, Musée du Louvre, Forum des Images, Musée de l’immigration, Théâtre des Bouffes du Nord.
  • Accès aux droits : afin de faciliter l’accès aux pièces administratives fiscales exigées à l’entrée sur le dispositif, une convention de partenariat a été signée avec la DGFIP.

 

La Mission Locale de Paris a, par ailleurs, souhaité donner une place importante aux entreprises au cœur de l’accompagnement qu’elle propose aux jeunes de la Garantie Jeunes. Ainsi, chaque promotion bénéficie d’un parrain entreprise et/ou institutionnel qui donne son nom à  la promotion et dont le rôle est soit de :

  • Proposer une visite entreprise,
  • Organiser un événement pour les jeunes,
  • Présenter les métiers du secteur d’activité,
  • Accueillir les jeunes en immersion professionnelle.

 

Depuis juin 2017, 839 jeunes ont intégré le dispositif depuis le démarrage en mars 2016, dont 412 en 2016.

 

En 2017, 1 200 jeunes parisiens auront intégrer le dispositif.

 

60% sont des femmes (contre 46% pour l’ensemble du public Mission Locale de Paris).

 

63% des jeunes accueillis en Garantie Jeunes sont sans certification (contre 52% pour l’ensemble du public Mission Locale de Paris).

 

23 salariés sont mobilisés quotidiennement sur la mise en place de la Garantie Jeunes, dont 14 conseillers en insertion sociale et professionnelle, 2 agents administratifs (procédure FSE), 2 responsables de site, 4 chargés d’accueil, une chargée de développement, et un développeur emploi.

 

48,5% des jeunes résident dans les 18 ème, 19 ème et 20 ème arrondissements de Paris.

 

Il est encore prématuré pour réaliser une évaluation complète de l’efficacité du programme mis en œuvre à Paris pour les 412 premiers jeunes qui en ont bénéficié en 2016.

 

Toutefois, d’ores et déjà, le bilan des entrées en situation professionnelle  à l’instant T est très positif :

  • 31 jeunes sont entrés en contrat d’alternance ;
  • 214 jeunes ont bénéficié d’un contrat de travail ;
  • 237 jeunes sont entrés en formation ;
  • 540 jeunes ont bénéficié d’une PMSMP (immersions en entreprises) ;
  • 8 jeunes sont retournés en formation initiale.

 

Téléchargez ici notre dossier complet Livret 1an GJ version déf imprimée