Lettre d’information

meta

Développer l’autonomie et l’insertion professionnelle des jeunes parisiens de 16 à 25 ans

Bonne année 2018

Bonne année 2018

EDITO :
Thierry JARLET,
Directeur Général de la Mission Locale de Paris

 

 

L‘année qui vient de s’écouler a été riche.
Le nombre de jeunes entrés en accompagnement renforcé « Garantie Jeunes » est passé de 400, en 2016, à 1200. Il a fallu réinterroger notre organisation et bousculer nos pratiques, il a fallu beaucoup d’imagination et de volontarisme aussi de la part de l’équipe pour proposer des promotions GJ « hors-les-murs », des promotions développées et accompagnées avec des spécialistes de la mobilisation par le sport ou de la création graphique, avec aussi des promotions spécialement dédiées aux jeunes réfugiés. Nous sommes fiers d’avoir réalisé tout cela, et fiers d’envisager pour 2018 l’accueil de 1600 jeunes en GJ, soit 80 promotions réparties sur tous les sites de la Mission Locale, avec plus encore de promotions co-développées ou spécialisées.

Le projet Dynamique d’Insertion Professionnelle (DIP) qui vise l’accueil et l’accompagnement de 700 jeunes suivis par l’aide sociale à l’enfance et par les équipes de prévention spécialisée, dont 350 en 2017, a lui aussi atteint son objectif. Les nouvelles approches expérimentées ont permis le lancement en 2018 d’un ambitieux programme de lutte contre le décrochage scolaire.

Le nombre de jeunes ayant trouvé un emploi sera probablement en croissance de 5% par rapport à 2016, avec une progression importante des contrats classiques, +23% sur les CDI, des missions d’intérim,+28% , et de l’alternance, +26%.

Le nombre de jeunes Primos, arrivant à la MLP pour la première fois, est en hausse de 1% par rapport à 2016. Cela fait suite à une stagnation en 2016 et à une baisse de 7% en 2015. Mais nous pouvons être fiers de ce travail, car nous résistons mieux que la plupart des missions locales. La baisse des Primos est en effet de – 27% en Ile-de-France de 2014 à 2017, et de -22%, sur la même période, au plan national (chiffres non définitifs). Il faut y voir le résultat de notre présence dans les quartiers – nous sommes acteurs du contrat de ville, de nos efforts d’adaptation et de diversification pour mieux accueillir les jeunes, et le résultat de nombreux partenariats renouvelés ou conclus en 2017.

2017 a également permis de produire un travail de réflexion collective pour un modèle d’accompagnement mettant réellement le jeune au centre, visant le développement des temps collectifs, la construction d’outils partagés de diagnostic et de lecture commune des situations. Les premiers résultats concrets sont en cours de test.
2018 devra nous permettre de mieux connaître les jeunes du territoire parisien, avec l’APUR, et de développer notre offre de service en direction de publics spécifiques, ceux qui n’entrent pas facilement dans nos grilles de lecture habituelles.

En 2018 nous devrons développer nos partenariats, pour stabiliser nos ressources, mais aussi pour innover et sans cesse revivifier la Mission Locale de Paris, pour les jeunes, pour nos partenaires, pour les bénévoles, et pour les salariés qui chaque jour font vivre le projet MLP.
Une très bonne année 2018 à tous !