Lettre d’information

meta

Développer l’autonomie et l’insertion professionnelle des jeunes parisiens de 16 à 25 ans

Actus

Des conseillers à l’écoute des jeunes

Photo : les salariés de la Mission Locale de Paris mobilisés pour les jeunes en recherche d’emploi et/ ou de formation.

La Mission Locale de Paris (MLP) a participé au Forum de l’Industrie organisé par Pôle Emploi le 19 mars 2013 à La Cité des Sciences.
L’objectif ? Informer les jeunes, public de la MLP, et leur permettre de prendre contact avec des employeurs. Les conseillers de l’association ont ainsi reçu entre 10h et 18h une centaine de personnes. Des jeunes qui ont pu également assister à une conférence sur les formations, menée par un CFA.

Un engagement citoyen le 1er mai

Pour l'emploi, l'ANDML et la Mission Locale de Paris s'associent au Pacte Civique

Sollicitées pour un engagement citoyen en faveur de l’emploi, l’ANDML (1) et la Mission Locale de Paris ne pouvaient que répondre présentes aux côtés d’autres associations (2) : « Les engagements du Pacte civique et la mise en œuvre d’une manifestation « Fête du Travail, faites des emplois » le 1er mai sont en phase avec les préoccupations de l’association quant à l’avenir des jeunes notamment. C’est pourquoi, avec l’appui de la Mission Locale de Paris, l’ANDML s’associe à cette journée qui, nous l’espérons, permettra d’enclencher ce changement de regard sur les personnes privées d’emploi mais non dépourvues de compétences », développe Annie Jeanne, présidente de l’ANDML. Une mission de service civique a d’ailleurs été créée à l’initiative de l’ANDML et de la Mission Locale de Paris pour aider à la communication de l’événement. C’est la jeune Cassandra Villeroy qui a investi ce poste depuis un mois.

L’action du 1er mai ? Inviter chacun à « changer de regard, de méthode et d’échelle » pour livrer ensemble la bataille pour l’emploi. Une vision et une démarche symbolisées par une journée, ce 1er mai 2013, avec un événement intitulé : « Fête du travail, faites des emplois ». Au programme : des témoignages qui redonnent l’espoir et une table ronde apportant des regards croisés. Avec pour mot d’ordre : « Si nous voulons éviter que le chômage devienne le problème de tous, l’emploi doit devenir l’affaire de chacun ».

Pour davantage d’informations :
Evènement le 1er mai 2013 de 11h à 13 h
Pour y aller : Mairie du 3ème arrondissement, 2 rue Eugène Spuller 75003 Paris
M° Temple (ligne 3) ou République (lignes 2-3-5-8-9-11) et bus 75 ou 20
www.fetedutravail.fr

(1) Association Nationale des Directeurs de Missions Locales
(2) L’Adie, Coorace, Les Crépis, La Fnars et les SNC
Photo Art6now

Cinq nouveaux contrats Emploi d’avenir signés en présence de Michel Sapin

« Les jeunes ont tous du talent, il faut qu'ils aient l'occasion de le démontrer »

Encore cinq nouveaux emplois d’avenir. Alors, c’est avec enthousiasme que Michel Sapin, ministre du travail, de la formation professionnelle et du dialogue social, s’est rendu dans le 18ème arrondissement jeudi 14 mars au matin. Après une visite dès 9h30 des locaux de la Fédération Léo Lagrange (1) pour une rencontre avec Souhila Messab (2) et l’équipe, le ministre accompagné de Daniel Vaillant, maire du 18è arrondissement et de Jean Daubigny, préfet de Paris et de la région Ile-de-France, ont poussé les portes de la mairie du 18ème arrondissement.

267 postes à pourvoir

Là, officiels (4), responsables d’associations et les jeunes concernés les attendaient pour un échange autour de l’emploi. Et pour bien entendu : la signature des contrats (3). L’occasion pour Daniel Vaillant de souligner l’importance des emplois d’avenir : « Ils permettent à la jeunesse d’accéder à l’emploi et ainsi à une nouvelle période de leur vie ». C’est alors que le ministre Michel Sapin a rappelé que « vingt-cinq pour cent des jeunes de moins de 25 ans sont au chômage ». Et de commenter : « Cette situation n’est plus supportable. Les employeurs doivent retrouver une confiance en nos jeunes. Car ces derniers ont tous du talent. Il faut qu’ils aient l’occasion de le démontrer ». Christian Sautter (4) a quant à lui annoncé l’établissement de 267 fiches de postes par la mairie de Paris et autres mairies d’Ile-de-France. Et d’ajouter : « parmi ces emplois à pourvoir, onze contrats vont être signés avant la fin de ce mois de mars ». Sans nul doute la marche des emplois d’avenir a encore de beaux jours devant elle.

(1) Réseau d’associations d’éducation populaire et employeur de l’économie sociale

(2) Jeune femme de 24 ans du 18ème arrondissement, recrutée en Emploi d’Avenir par la Fédération de la ligne de l’enseignement et par extension : la Fédération Léo Lagrange en tant qu’agent administratif

(3) Dont 4 jeunes de la Mission locale de Paris : Souhila Messab ; Amine Nehal, 18 ans, du 20ème arrondissement, employé par la Régie de quartier Saint Blaise – Charonne en tant que concierge; Mohamadou Sankahre, 21 ans, du 18ème arrondissement, employé par l’Espérance sportive parisienne en tant qu’Educateur sportif ; Romuald Leclerq, 23 ans, du 17ème arrondissement, employé par l’association Championnet, en tant qu’agent administratif

(4) Christian Sautter, adjoint au Maire de Paris chargé de l’emploi, du développement économique ; Isabelle Gachet, adjointe au Maire de Paris chargée de la jeunesse ; Claudine Bouygues, adjointe au Maire de Paris du 18ème chargée de l’emploi ; Annick Lepetit, députée de la 3ème circonscription de Paris, Christophe Caresche, député de Paris (18e arrondissement) ; Antonio Correia, directeur général de la Mission Locale de Paris ; étaient également présents : Roger Ferkioui, directeur du développement sur la thématique Emploi à la Mission Locale de Paris et Raphaële Van Landeghem, chargée de mission Emploi à la Mission Locale de Paris

Un avenir par l’emploi

Photo : De gauche à droite : Dominique Marion, président de la FNAB ; Benoît Hamon, ministre de l’économie sociale et solidaire ; Arthur Brunet, jeune signataire de l’emploi d’avenir ; Roger Ferkioui, directeur du développement sur la thématique Emploi au sein de la MLP et Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture.

Pas moins de trois ministres présents lors de la signature du contrat d'embauche d'Arthur Brunet

A 22 ans, Arthur Brunet a vu son avenir prendre une tournure nouvelle après plus de six mois sans emploi. L’élément déclencheur ? Les emplois d’avenir. Une opportunité saisie, bien évidemment aussi, grâce à son suivi par la Mission Locale de Paris (MLP). Dès le 8 mars prochain, le jeune parisien investira son poste de « webmaster chargé des réseaux sociaux » au sein de la FNAB (Fédération Nationale d’Agriculture Biologique).
Un emploi signé, un salon de l’agriculture, une convention entre l’Etat et la FNAB… et voilà trois ministres présents auprès de Roger Ferkioui, directeur du développement sur la thématique Emploi au sein de la MLP, de Dominique Marion, président de la FNAB et du nouvel embauché.

Signature officialisée

Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, Benoît Hamon, ministre de l’économie sociale et solidaire et Cécile Duflot, ministre du logement, ont ainsi officialisé, ce vendredi 1er mars au Salon de l’agriculture Porte de Versailles à Paris, les premiers pas dans l’emploi du jeune Arthur. Un CDI en grande pompe.

Paris métropole pour l’emploi des jeunes et l’égalité des chances

Forum de recrutement « Paris métropole pour l'emploi des jeunes et l'égalité des chances » le 19 février 2013 à la Grande Halle de La Villette

Plus de 200 recruteurs pour plus de 2000 emplois proposés

Bertrand Delanoë, maire de Paris et Antonio Correia, directeur général de la Mission Locale de Paris.

Les salariés de la Mission Locale de Paris n’ont pas ménagé leurs efforts pour conseiller les jeunes en recherche d’emploi.

Bertrand Delanoë, maire de Paris, est venu à la rencontre des salariés des missions locales (ici de la Mission Locale de Paris).

Des jeunes ont pu poser des questions au Ministre de l’emploi Michel Sapin.

Conférence sur les emplois d’avenir avec le ministre de l’Emploi Michel Sapin et la présidente de la Mission Locale de Paris Isabelle Gachet (également adjointe à la jeunesse au maire de Paris).

Signatures d’Emplois d’Avenir avec le Ministre Michel Sapin

Photo 1 : Les jeunes signataires d’emploi d’avenir, entourés d’Antonio Correia, directeur général de la Mission Locale de Paris, Cécile Ducros, responsable du service emploi et Yacouba Macalou, conseiller emploi de la Mission Locale de Paris.

Ce 14 février, Michel Sapin, ministre de l’emploi, s’est rendu à l’agence Pôle Emploi de Bercy pour la signature d’emplois d’avenir. Lamission locale de Paris, qui prescrit ces emplois et qui fait le lien entre les candidats et les recruteurs était bien évidemment représentée.
Etaient également présents (liste non exhaustive): Antonio Correia, directeur général de la Mission Locale de Paris; Cécile Ducros, responsable du service emploi et Yacouba Macalou, conseiller emploi de la Mission Locale de Paris (qui ont suivi les jeunes); Jean Bassères, directeur général de Pôle Emploi; Christian Sautter, adjoint au maire de Paris, chargé de l’Emploi et des jeunes de la Mission Locale de Paris signant des emplois d’avenir.

Table ronde avec notamment : Antonio Correia, directeur général de la Mission Locale de Paris ; Jean Bassères, directeur général de Pôle Emploi et Michel Sapin, ministre de l’emploi.
Visite de l’agence Pôle Emploi de Bercy par Michel Sapin, ministre de l’emploi, accompagné de Christian Sautter (à sa droite), adjoint au maire de paris chargé de l’emploi.

Signatures d’Emplois d’Avenir avec le Ministre Michel Sapin

Ce 14 février, Michel Sapin, ministre de l’emploi, s’est rendu à l’agence Pôle Emploi de Bercy pour la signature d’emplois d’avenir. Lamission locale de Paris, qui prescrit ces emplois et qui fait le lien entre les candidats et les recruteurs était bien évidemment représentée.
Etaient également présents (liste non exhaustive): Antonio Correia, directeur général de la Mission Locale de Paris; Cécile Ducros, responsable du service emploi et Yacouba Macalou, conseiller emploi de la Mission Locale de Paris (qui ont suivi les jeunes); Jean Bassères, directeur général de Pôle Emploi; Christian Sautter, adjoint au maire de Paris, chargé de l’Emploi et des jeunes de la Mission Locale de Paris signant des emplois d’avenir.

Photo 2 : Table ronde avec notamment : Antonio Correia, directeur général de la Mission Locale de Paris ; Jean Bassères, directeur général de Pôle Emploi et Michel Sapin, ministre de l’emploi.
Photo 3 : Visite de l’agence Pôle Emploi de Bercy par Michel Sapin, ministre de l’emploi, accompagné de Christian Sautter (à sa droite), adjoint au maire de paris chargé de l’emploi.

L’ANI fête ses un an : plus de 92% des objectifs des entrées atteints

« Nous sommes ravis de l’implication de chacun et remercions l’ensemble des conseillers de la Mission Locale de Paris », a tenu à signifier Sabrina Boulefrad, responsable secteur de l’Accord national interprofessionnel (ANI) à Paris. Car ce ne sont pas moins de 92% des objectifs des entrées des jeunes qui ont été atteints en 2012 par l’ANI de Paris. Cela représente 521 jeunes suivis en accompagnement. Et les actions effectuées sont nombreuses. Le public de l’ANI a ainsi pu notamment participer à des séances de travail sur l’image de soi, prendre part à des actions de coaching, assister à des journées « visites d’entreprise », à des formations (*)…
Au sein même de l’ANI Paris, les jeunes sont reçus sans rendez-vous. Tous les jours, les conseillers animent un atelier coaching emploiet les accompagnent les jeunes sur le terrain dans leurs recherches d’emploi et de stage tous les jeudis après-midi. Moins isolés, accompagnés, soutenus, ces demandeurs d’emplois ont alors plus de facilité à pousser la porte des entreprises qui embauchent, afin de déposer leur CV. Les entretiens sont également facilités car confrontés à leur image au sein de l’ANI (grâce à des séances derelooking, maquillage …) les jeunes apprennent l’importance de la présentation. Le fond n’est pas négligé pour autant avec un travail sur les CV (peuvent être customisés également) et les simulations d’entretiens.
(*) Voir la vidéo :

300 emplois d’Avenir en 2013, objectif atteint pour la mairie de Paris

De gauche à droite : Gisèle STIEVENARD, chargée de la politique de la ville et de l’engagement solidaire ; Alhem ELSABAGH, jeune parisienne recrutée en Emploi d’avenir ; Christian Sautter, adjoint en charge de l’emploi et Isabelle Gachet, adjointe en charge de la jeunesse et présidente de la Mission Locale de Paris

C’était quelques jours à peine avant le 25 décembre, comme un cadeau en avant-première. La ville de Paris offrait son 300ème emploi d’avenir à une jeune parisienne, Ahlem de son prénom. A peine 19 ans et un contrat de trois ans, le Père-Noël ne s’est pas montré avare. C’est un poste d’Agent administratif à la Direction de la Voierie et des Déplacements qu’a investi dès lors la jeune femme. Cette dernière n’avait pas pu valider son Bac Pro secrétariat en juillet dernier.
Alors, la Mission Locale de Paris, à travers l’investissement d’une équipe (voir ci-contre (*)), s’est révélée un atout majeur pour le chemin vers l’emploi d’Ahlem. L’association parisienne a permis à la jeune femme de réfléchir à son projet professionnel en étant accompagnée dans sa démarche. Cela, à l’instar des 299 autres jeunes qui ont obtenu un emploi d’avenirà la mairie de Paris. Tous n’ont pas pu se rendre à la cérémonie du 300ème emploi d’avenir mais nombre d’entre eux étaient présents, reçus par Gisèle STIEVENARD, adjointe au maire de Paris chargée de la politique de la ville et de l’engagement solidaire ; Christian SAUTTER, adjoint du maire de Paris en charge de l’emploi, du développement économique et de l’attractivité internationale et Isabelle GACHET, adjointe en charge de la jeunesse et présidente de la Mission Locale de Paris.
La fin d’une année, le début d’une nouvelle. La mairie de Paris continue en 2014 son travail de collaboration avec la Mission Locale de Paris afin de donner à d’autres parisiens l’opportunité de bénéficier d’un emploi stable et durable. Le Père-Noël n’a pas terminé son travail.

Le partenariat Côte d’Ivoire/France pour l’accompagnement des jeunes se poursuit et s’étend

Quand l'Hexagone soutient l'Afrique de l'Ouest pour l'avenir des jeunes

Vendredi 14 décembre, le site Centre de la Mission Locale de Paris a accueilli la rencontre entre Charles ASSOUMOU, directeur de laPlate forme de services de côte d’Ivoire (Pfs-ci), et des directeurs des missions locales française (1). Objectif ? Développer et étendre la collaboration existante.
Depuis plusieurs années, l’ANDML (2) est engagée dans un partenariat avec la Pfs-ci (3), association qui fédère les Missions Locales émergentes dans ce pays. Cela, avec le soutien de l’Ambassade de France à Abidjan et de la Banque mondiale. Ainsi, aujourd’hui, 25 Missions Locales ivoiriennes travaillent en coopération avec des Missions Locales françaises. De nouvelles structures ivoiriennes vont être créées dans les mois et années à venir. Charles ASSOUMOU ambitionne de compter 150 structures sur le territoire d’ici quelques années.
Alors, du côté français on s’active également. Philippe Jourdan à Rennes et Fabrice Clerc à Auxerre (1) ont déjà mis en place ce partenariat entre Missions Locales. Frédérique Saby à Vichy et Joël Le Ray à Châlon sont en cours de mise en place. D’autres directeurs de Missions Locales ont engagé une réflexion et des déplacements se sont déroulés à l’initiative de l’ambassade. Avec toujours la même priorité : l’insertion des jeunes.
Va-t-on voir la collaboration d’une structure ivoirienne avec la Mission Locale de Paris ? Pourquoi pas.

 

 

(1) Personnes présentes ce 14 décembre :
METAY Bernard, directeur de la Mission Locale de MONTEREAU
CLERC Fabrice, directeur de la Mission Locale d’AUXERRE / TONNERRE
CATESSON Jean, directeur de la Mission Locale de CHATEAUDUN
NDAH Clotaire, directeur de la Mission Locale du HAVRE
LE ROUX Jean-Luc, directeur de la Mission Locale de ST OMER
BERNARDI Nadège, responsable secteur de la Mission Locale MARSEILLE
ROUJOLLE François, directeur de la Mission Locale de VERNON
FARRE Thierry, chargé de projet mobilité à la Mission Locale de SAINT ETIENNE
JEANNE Annie, directrice de la Mission Locale de ROUEN et présidente de l’ANDML
RAVALEC Solenn, chargée de projet à l’ANDML
JOURDAN Philippe, directeur de la Mission Locale de RENNES et vice-président de l’ANDML
CORREIA Antonio, directeur de la Mission Locale de PARIS et vice-président de l’ANDML
DELWASSE Alain de l’Ambassade de France à Abidjan, à l’initiative de la collaboration entre la Plate forme de services de côte d’Ivoire et les Missons Locales
ASSOUMOU Charles, directeur de la Plate forme de services de côte d’Ivoire

(2) Association Nationale des Directeurs des Missions Locales

(3) Travaille à l’insertion des jeunes dans le tissu socio-économique ivoirien

Une délégation du Programme d’Appui à la Jeunesse Malienne à la Mission locale de Paris

Une coopération envisagée

Jeudi 6 décembre, une délégation du Programme d’Appui à la Jeunesse Malienne (PAJM) s’est rendue à la Direction générale de Mission locale de Paris (MLP). Objectif ? S’informer sur les actions et le public de la structure structure de l’association. En effet, le PAJM souhaite s’inspirer des systèmes existants dans les autres pays afin de créer leurs propres structures d’accompagnement des jeunes. L’idée d’une coopération avec la Mission Locale de Paris est également envisagée.
Ainsi, Antonio Correia, directeur de la Mission Locale de Paris (MLP), a fait une présentation de l’Offre de service de la MLP et d’un parcours type d’un jeune. Les visiteurs se sont dits « ravis de cette rencontre ». Affaire à suivre.

« Merci de m’avoir laissé cette chance »

L'Etat et l'AP–HP ont signé une convention pour la création d'environ 400 emplois d'avenir sur les trois prochaines années. A cette occasion, la Mission Locale de Paris a signé trois nouveaux emplois d'avenir

C’est avec le sourire, révélateur d’une joie non dissimulée, qu’ils sont arrivés hier à l’Hôpital Necker. Azzedine Haroun, Slimane Diombera et Fadima Kone, venaient pour la signature de leurs emplois d’avenir. Respectivement âgés de 20, 24 et 24 ans, et possédant un niveau Bac Pro, Seconde et ETC, ils subissaient le chômage depuis plusieurs mois. Alors, un contrat de travail, avecformation à la clef, cela ne se laisse pas passer. Et la reconnaissance de cette aubaine est palpable : « Merci de m’avoir laissé cette chance » a déclaré à l’assemblée présente (1) Fadima Kone. Quant à Slimane Diombera, il s’est fendu d’un « Je suis ravi d’avoir été accepté pour cet emploi ». Azzedine Haroun a lui insisté sur sa « motivation à exercer ce nouveau travail ».

Des solutions pour les jeunes

Dès le début de l’année, les trois jeunes parisiens intégreront l’effectif de l’Hôpital Necker. Un poste d’archiviste pour Azzedine, d’aide logistique pour Slimane et de chargée d’accueil pour Fadima. « Bien entendu, nous vous accompagnerons dans une démarche qualitative tout au long de ces trois ans pour une formation qualifiante et diplômante », a tenu à rappeler Christian Poimboeuf, directeur des ressources humaines de l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris). Des propos appuyés par Laurent Fiscus, préfet (secrétaire général chargé des affaires régionales de la préfecture de la région Île-de-France) : « Ces emplois doivent vous donner une véritable opportunité, pour un avenir professionnel stable et construit ». Et Antonio Correia, directeur général de la Mission Locale de Paris de conclure : « Merci à l’Hôpital Necker de prendre part à cet effort pour les jeunes. Nous avons besoin de solutions pour tous ces jeunes qui frappent à la porte de la Mission Locale. Cela pour des emplois durables et une vie sociale qui correspond à leurs souhaits ».

 

 

(1) Laurent FISCUS, préfet (secrétaire général chargé des affaires régionales de la préfecture de la région Île-de-France)
Christian POIMBOEUF, directeur des ressources humaines de l’AP-HP
Pascale FINKELSTEIN, département développement professionnel à l’AP-HP
Antonio CORREIA, directeur général de la Mission Locale de Paris
Roger FERKIOUI, directeur du développement sur la thématique Emploi à la Mission Locale de Paris
Maya VEYER, directrice adjointe clients, services et partenariats à la direction régionale de Pôle Emploi
Laurent VILBOEUF, directeur régional à la DIRECCTE
Franck Tarrier, directeur régional adjoint à la DIRECCTE
Claudine SANFAUTE, directrice adjointe à la DIRRECTE, département politique de l’emploi
Bernadette FOUGEROUSE, responsable emploi UT 75 à la DIRECCTE
Françoise BIDGRAIN, responsable de service à Cap Emploi 75

Emplois d’avenir : comment prendre part à cette politique pour l’emploi des jeunes ?

En quoi consistent les emplois d'avenir ? Comment les élus locaux et les responsables d'associations peuvent prendre part à cette politique pour l'emploi des jeunes ?

Ce mardi 4 décembre 2012, les acteurs de l’organisation et de la mise en place des emplois d’avenir sont allés à la rencontre des maires d’arrondissements et des associations afin de les informer et de les solliciter sur les emplois d’avenir. Une première réunion s’est déroulée à l’Hôtel de ville (1) et une seconde à la mairie du 3è arrondissement (co-organisée par l’ADDEL, la DIRECCTE, la Mission Locale de Paris, Pôle Emploi et Cap Emploi (2)). Une centaine de responsables d’associations ont assisté à cette séance. Informés, rassurés aussi, il appartient désormais à ces acteurs de la vie associative de décider si il est pertinent et possible pour eux de créer des emplois d’Avenir.
 
 

(1) Etaient présents :

les maires d’arrondissements et adjoints chargés de la jeunesse

Christian SAUTTER, adjoint au Maire de Paris, chargé de l’Emploi

Isabelle GACHET, adjointe au Maire de Paris en charge de la Jeunesse et présidente de la MLP

Marc Henri LAZAR, responsable de l’Unité Territoriale de Paris

Nathalie HANET, conseillère technique « déploiement des emplois d’avenir » au cabinet du ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, Michel Sapin

Bertrand MUNCH, préfet et secrétaire général de la préfecture de Paris

Antonio CORREIA, directeur général de la Mission Locale de Paris

Gisèle STIEVENARD, chargée de la politique de la ville et de l’engagement solidaire

Catherine NICOLLE, sous-directrice de la DEEES

Bernadette FOUGEROUSE, directrice Emploi Economie Entreprises, DIRECCTE Ile de France – Unité Territoriale de Paris

Franck SEURIN, directeur du Cap emploi Paris

Françoise BIDGRAIN, directrice du CAP EMPLOI 75

(2) Etaient présents :

Bertrand MUNCH, secrétaire général de la Préfecture de la Région Ile de France, Préfecture de Paris

Isabelle GACHET, présidente de la Mission Locale de Paris

Marc Henri LAZAR, directeur Régional adjoint DIRECCTE Ile-de-France – Responsable de l’Unité Territoriale de Paris

Bernadette FOUGEROUSE, directrice Emploi Economie Entreprises, DIRECCTE Ile de France – Unité Territoriale de Paris

Pascal MAILLET, Pôle emploi – Direction Territoriale de Paris Responsable de la Mission Insertion

Antonio CORREIA, directeur général de la Mission Locale de Paris

Roger FERKIOUI, directeur du développement de l’emploi, Mission Locale de Paris

Nathalie HAMON, responsable emploi parrainage à la MLP

Françoise BIDGRAIN, responsable Cap Emploi

Vincent FAVRELIERE, conseiller en Formation, Uniformation

Frédéric CORNU, directeur de l’ADDEL

Thérèse ROSSI, directrice adjointe du travail, DIRECCTE Ile-de-France Unité Territoriale de Paris ainsi que la DDCS, représentée par Dominique AGULLO et Marie BOUTAUD étaient également présentes dans la salle.

Signature des premiers emplois d’avenir par la Mission Locale de Paris

Ce mardi 27 novembre, la Mission Locale de Paris a signé ses premiers emplois d'avenir

Cinq jeunes se réjouissent désormais d’avoir un véritable emploi offrant des perspectives d’avenir : Emma Habla, Jalal Sahel, Frédéric Mandombe, Sholly Kamany Kibole et Jacques Mitonga Ndjombe.La manifestation s’est déroulée à l’agence Pôle Emploi Paris-Stendhal. Pour l’occasion, George Pau-Langevin, ministre déléguée auprès du ministre de l’Éducation nationale, chargée de la Réussite éducative, a fait le déplacement.

 

Étaient également présents :
Nadine Ba, responsable de l’agence Pôle Emploi
Antonio Correia, directeur général de la Mission locale de Paris (MLP)
Bertrand Munch, préfet, secrétaire général de la préfecture
Isabelle Gachet, adjointe en charge de la jeunesse auprès du Maire de Paris et Présidente de la Mission locale de Paris (MLP)
Fanélie Carrey-Conte, députée de Paris
Roger Ferkioui, responsable du site Belliard de la MLP
Lyla Martin, responsable du site Est de la MLP
Anne Michaut, responsable du site Centre de la MLP
Dominique Lucas-Creps, responsable du site Avenir de la MLP, était représentée par Nathalie Hamon, responsable de secteur à la MLP
Philippe Boivin, responsable du site Soleil de la MLP

Inauguration de l’antenne Beaugrenelle de la Mission Locale de Paris

Des locaux attractifs, esthétiques et fonctionnels.

 

Mercredi 14 novembre, l’antenne Beaugrenelle (*) du site Avenir de la Mission Locale de Paris a été officiellement inaugurée. Une mise en valeur du travail quotidien qu’effectuent les salariés de l’antenne ouverte depuis le 8 juillet de cette année, mais également de tous les salariés de l’association. Isabelle Gachet, présidente de la Mission Locale de Paris, et autres politiques présents n’ont ainsi pas manqué de relever le rôle essentiel auprès des jeunes de ces antennes, ainsi que la qualité des services proposés. Les conseillers Diaminatou Diarra et Thierry Gassien, sous la direction d’Assia Amor, responsable de l’Antenne Beaugrenelle, et de Dominique Lucas-Creps (responsable du site Avenir), ont d’ores et déjà accueilli et aidé un public nombreux. Depuis le 8 juillet, ce ne sont pas moins de 318 jeunes qui sont suivis régulièrement, dont 207 nouveaux. Ces derniers ont d’ailleurs manifesté leur satisfaction de bénéficier de locaux attractifs, esthétiques et fonctionnels. Ils affirment ainsi se sentir valorisés.

 

Quelques chiffres :
55% des jeunes suivis sont de niveau BEP-CAP
38% sont de niveau Bac
35% des jeunes suivis ont bénéficié d’une mesure
60% des mesures concernent l’emploi
34% des mesures concernent la formation

 

(*) Située au 54, rue Linois dans le 15ème arrondissement