Lettre d’information

meta

Développer l’autonomie et l’insertion professionnelle des jeunes parisiens de 16 à 25 ans

Actus

COMMUNIQUE DE PRESSE : Une étude inédite sur les jeunes parisiens en demande d’emploi et d’insertion

Communiqué de presse

Paris, le 2 mai  2017

 

 

Une étude inédite sur les jeunes parisiens

en demande d’emploi et d’insertion

 

 

La Mission Locale de Paris a commandé une étude auprès de l’atelier parisien d’urbanisme (APUR). Cette étude confirme le positionnement de la Mission Locale de Paris comme acteur principal de l’accompagnement des jeunes parisiens en demande d’insertion sociale et professionnelle. Elle remplit pleinement sa mission auprès des jeunes ni en emploi ni en formation, des jeunes demandeurs d’emploi, des jeunes peu ou pas qualifiés et des jeunes résidant dans un quartier prioritaire de la Ville.

 

En 2016, 19 277 jeunes âgés de 16 à 29 ans ont bénéficié d’un suivi à la Mission Locale de Paris grâce à des entretiens individuels, des informa­tions collectives ou des ateliers. 18% d’entre eux résidaient dans un quartier priori­taire de la politique de la ville (QPV). En prenant en compte les quartiers de veille active (QVA, quartiers considérés comme prioritaires dans l’ancien contrat de ville), cette proportion atteint 30 %.

 

56 % des jeunes suivis par la Mission Locale de Paris n’ont aucun diplôme (10 668 jeunes). À titre de comparaison, à Paris, seuls 15 % des jeunes âgés de 16 à 25 ans non scolarisés ne sont pas diplômés.

 

 

La majorité des jeunes suivis par la Mission sont demandeurs d’emploi (43 %), en emploi (26 %) et en formation (17 %). Seuls 3 % d’entre eux sont scolarisés. À titre de comparaison, la population âgée de 16 à 25 ans à Paris est constituée principalement d’étudiants, élèves ou stagiaires non rémunérés (51 %).

 

 

Des chiffres qui confortent le travail de la Mission Locale de Paris auprès des jeunes parisiens en demande d’emploi et d’insertion.

 

 

Cette étude conforte la Mission Locale de Paris dans son travail quotidien pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes parisiens en particulier pour ceux qui ne sont ni en emploi ni en formation et pour les peu ou pas qualifiés, qui, pour une grande partie d’entre eux, résident dans les quartiers prioritaires de la ville.

 

La Mission Locale de Paris suit près de 42 % des jeunes qui ne sont ni en emploi, ni en formation (NEETS = Not in Education, Employment or Training). Mieux encore, 70% des jeunes sans diplôme et non scolarisés sont accompagnés par la Mission Locale. Ce taux de couverture est particulièrement important dans le 13ème arrondissement et le 20ème.

 

 

 

La Mission Locale de Paris :

 

Forte de ses 200 salariés et de ses 8 sites d’accueil répartis sur le territoire parisien, la Mission Locale de Paris reçoit, oriente et accompagne 20 000 jeunes âgés de 16 à 25 ans. Les missions locales sont des organismes chargés de l’accueil, de l’information, de l’orientation professionnelle et de l’accompagnement des jeunes pour construire et réaliser un projet professionnel déterminé.

 

 

La Mission Locale de Paris est une association soutenue et financée par la collectivité parisienne, la région Ile de France et l’Etat

 

 

 

 

Les Chiffres clés (2016) :

  • 18960 jeunes accompagnés âgés de 16 à 26 ans (6 % des jeunes à Paris)
  • 9064 jeunes primos en 2016
  • 18 % de jeunes accompagnés résident dans un quartier prioritaire de la ville, 30 % dans les QPV / QVA (quartiers en veille active).

 

 

 

 

 

 

 

Contact Presse

Mission locale de Paris

Annabelle Janodet

01 44 85 68 14 / 07 62 25 40 48

a.janodet@missionlocaledeparis.fr

 

 

 

 

Téléchargez l’intégralité de l’étude APUR « Les jeunes de la Mission Locale – Portraits »

 

Etude APUR et Mission Locale de Paris mai 2017

CULTURE / La Garantie Jeunes chez « Séries Mania »

Le Jeudi 20 avril 2017, les jeunes de la Garantie Jeunes étaient conviés à l’événement Séries Mania à l’UGC de Rosny.

En matinée, ils ont pu visionner les 3 premiers épisodes de la série « Atlanta » retraçant l’histoire de Earn Marks et de son cousin Alfred « Paper Boi » Miles. Deux afro-américains essayant tant bien que mal de se faire une place dans le milieu du rap à Atlanta. Le visionnage de cette série s’est suivie d’un débat avec le journaliste Renan Cros sur la situation des noirs et des minorités aux Etats-Unis, les conflits raciaux qui pouvaient en découler.

L’après-midi, les jeunes furent invités à une conférence sur le professionnalisme et sur les différents métiers du cinéma. La journée s’est finie sur une visite de la cabine de diffusion.

Les jeunes ont pu découvrir l’envers du décor et peut-être bien leurs données des idées sur leur avenir professionnel.

Article rédigé par Ludwig Clem.

 

Première expérimentation nationale de la Garantie jeunes pour des jeunes réfugiés à Paris

Le lundi 13 mars, Myriam El Khomri est venue rencontrer les jeunes 

réfugiés ayant intégrés la Garantie Jeunes

Depuis lundi 6 mars, la Mission locale de Paris accueille 20 jeunes réfugiés dans le dispositif Garantie Jeunes. C’est la première fois, en France, que ce dispositif d’accompagnement vers l’emploi est ouvert à de jeunes réfugiés. Ils seront suivis dans un nouveau site de la Mission Locale de Paris mise à disposition gracieusement par la Ville de Paris.

« Cette première expérimentation est une nouvelle voie proposée à ces jeunes réfugiés pour s’intégrer et trouver leur place dans la société française, j’espère qu’elle va fonctionner et qu’elle pourra s’étendre à d’autres volontaires, cela renforce la cohésion républicaine » a souligné Michel Delpuech, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris.

 

Un dispositif spécifique pour les jeunes réfugiés

 

La Mission locale de Paris, accompagnée et soutenue par les services de l’État et la préfecture d’Île-de-France, propose à vingt jeunes réfugiés parisiens, âgés de 18 à 25 ans, en situation régulière et pris en charge dans un centre d’hébergement, un modèle spécifique d’accompagnement. Avec l’aide de nombreuses associations, ces jeunes suivent un parcours de formation d’un an pour leur permettre d’accéder à l’autonomie et au monde du travail.

 

Un programme adapté

 

Tout au long de leur parcours, les jeunes assistent en matinée à des cours de français, puis suivant leurs besoins spécifiques, les après-midi sont consacrés à différents modules sur les thématiques suivantes :

 

  • santé : prévention et accès aux droits santé avec la CRAMIF et la CPAM ;
  • hébergement : « Comment accéder à un hébergement à Paris ? » avec l’association La sauvegarde de l’adolescence;
  • citoyenneté : ciné débat avec Unis-cité, « Atelier laïcité autour de Marianne » avec le Groupe La Poste et visite de l’Assemblée nationale ;
  • mobilité : savoir se déplacer à Paris et en Île-de-France avec la RATP ;
    • numérique : ateliers sur l’inclusion numérique, l’e-réputation ou la bureautique avec Emmaüs Connect et la Fondation Orange ;
    • finances : ateliers  Savoir gérer son budget avec la Banque Postale ;
    • loisirs : visites guidées au Musée du Louvre, à l’Institut du Monde Arabe et au Musée national de l’histoire de l’immigration dans la langue maternelle des jeunes ;
  • emploi : visites et immersions en entreprises.

 

Franchir l’obstacle de la langue

 

Dans le cadre de cette expérimentation, le critère de la maitrise de la langue française n’étant pas discriminant pour entrer dans le dispositif, quatre parcours différenciés ont été créés afin de pouvoir intégrer même les cas d’illettrisme.

 

Des jeunes soutenus par le musée national de l’Histoire de l’immigration

 

Cette promotion Garantie Jeunes est parrainée par le musée national de l’Histoire de l’immigration. Grâce à ce parrainage, les jeunes bénéficient de plusieurs visites accompagnées au musée et de places de spectacle. Le musée animera également différents ateliers pour permettre à ce public de mieux connaître la culture et l’histoire de France.

TAXE D’APPRENTISSAGE : campagne 2017

La Mission Locale de Paris reçoit, oriente et accompagne 20 000 jeunes âgés de 16 à 25 ans qui rencontrent des difficultés en matière d’accès à l’emploi, à la formation ou des difficultés d’accès à leur autonomie.

 

Pourquoi verser votre taxe d’apprentissage à la Mission Locale de Paris ?  

 

L’offre de services de la Mission Locale s’appuie sur 2 principes : un accompagnement personnalisé vers l’emploi ou la formation, mais aussi une approche globale de leurs attentes en matière d’autonomie sociale (santé, logement, mobilité, éducation au numérique, gestion budgétaire, citoyenneté, accès aux droits…)

Les jeunes, selon leurs niveaux, besoins et difficultés, peuvent bénéficier d’un appui et de solutions personnalisées pour accéder à l’emploi et s’y maintenir.

Chaque année, la Mission Locale de Paris développe de nouvelles actions innovantes pour favoriser l’insertion et l’autonomie des jeunes en difficultés.

Nous développons quotidiennement de nouveaux outils qui ont permis en 2015 à 6 500 jeunes de trouver un emploi et à 3 500 de bénéficier d’une formation.

Par exemple, plus de 1 000 ateliers collectifs de découverte des métiers porteurs ou de recherche d’emploi sont proposés aux jeunes. Chaque demandeur d’emploi peut également bénéficier dans son accompagnement de l’aide d’un parrain. Plus de 100 parrains salariés ou retraités, s’investissent ainsi bénévolement auprès des jeunes de la Mission Locale pour les accompagner dans leur projet. Enfin, nous développons actuellement des programmes d’aide à l’accès à entrepreneuriat et d’accompagnement renforcé pour les jeunes décrocheurs scolaires et les jeunes de l’aide sociale à l’enfance.

 

Vous avez jusqu’au 1er mars pour effectuer les démarches auprès de votre organisme collecteur pour un versement en 2017.

 

Vous pouvez contacter pour toutes questions ou informations, notre chargé de relations entreprises : 

Alain GUILLE

a.guille@missionlocaledeparis.fr

06 58 10 19 58

 

 

Téléchargez notre brochure d’information : flyer TA nov 2016

 

 

Voeux 2017 : de nombreux défis en perspective !

Le jeudi 12 janvier 2017, Maïté Errecart, Présidente de la Mission Locale de Paris, en présence de nombreux élus et des salariés de la Mission Locale, a présenté ses vœux pour cette nouvelle année 2017.

 

 

 

« Cher tous,

Je suis très heureuse de vous accueillir aujourd’hui pour cette traditionnelle  cérémonie de vœux qui est avant tout un moment de convivialité.

 

L’année 2016 comme d’habitude a été riche et intense à la mission locale.

 

1 . D’abord on a beaucoup déménagé et emménagé ( puisque cela a concerné quatre sites ). Mais  je crois que c’est pour la plus grande satisfaction de tous et pour une efficacité accrue. Il faut s’en réjouir . On a acceuilli de nouveaux collaborateurs . ils pourront se presenter tout a l’heure .

2 Mais surtout nous avons continué à améliorer notre offre de service en direction des jeunes ,avec les nouveaux outils mis à disposition par l’Etat, la région ou la collectivité.

Nous avons réussi avec succès la mise en place de la Garantie Jeunes dans la capitale. 400 jeunes ont grâce à vous pu intégrer le dispositif, remplissant ainsi les objectifs fixés par l’Etat. Au-delà des chiffres, nous avons a cette occasion  réussi le pari de l’innovation, puisqu’il a fallu  inventer un nouveau modèle d’accompagnement contractuel , associant des temps collectifs et individuels et surtout des périodes d’immersion « de confrontation au réel » et nous  poursuivons cette innovation    comme le  démontre la présence des jeunes de la GJ qui sont venus aujourd’hui présenter leurs créations vestimentaires ;

Merci encore à la Ville de mettre à disposition les  sites nécessaires pour ce projet ,ce qui nous permet de respecter l’équilibre budgétaire sur la mise en place de ce dispositif ;

 

Nous avons résolument inscrit notre action dans le plan 500.000 formations qui représente de nouvelles opportunités pour nos jeunes souvent de faible qualification .  J’espère que les résultats de cette action se verront au moment où nous en ferons un premier bilan.

Nous nous sommes mobilisés sur le plan réussite apprentissage afin d’offrir de nouvelles opportunités notamment aux jeunes des quartiers politique de la ville

A cet effet nous avons continué à réorganiser des fonctions majeures au service des jeunes , la mise a l’emploi comme les systèmes d’information

Et développé de nombreux partenariats, tant avec le tissu économique, qu’associatif, de Paris.

 

Sincèrement merci à tous , a  chacun d’entre vous qui – a  sa place- a   œuvré pour ces réalisations essentielles pour les jeunes  mais aussi pour notre collectif qui doit faire preuve de réactivité et d’innovation.

 

Cette innovation et réactivité  devra encore nous réunir  en 2017 car de nombreux défis nous attendent :

  1. L’élargissement de la GJ impliquera l’ouverture d’un nouveau site et un changement d’échelle (nous sommes engagés sur au moins 1000 jeunes ). La Mission Locale comptera alors  11 sites, dont 10 consacrés à l’accueil des jeunes (POP et CIDJ inclus), faisant de nous, la première Mission Locale de France, tant en termes de sites, que de personnel.
  2. Parallèlement nous allons  développer (après les jeunes sous-mains de justice) des accompagnements spécifiques et renforcés pour les jeunes ASE (Aide Social à l’Enfance) et les décrocheurs institutionnels (dans la droite ligne de notre projet associatif). Celui pour les jeunes de l’ASE qui a reçu une validation récente  sera mis en place dès le début 2017.

 

  1. Comme toute mission locale, nous allons devoir mettre en œuvre dès cette année le Parcours d’accompagnement contractualisé vers l’emploi et l’autonomie (PACEA) décidé par la loi, qui même si l’on n’en connait pas encore les détails, impliquera une plus grande structuration et suivi de l’accompagnement.  De méme nous devrons mettre en œuvre le Conseil en évolution professionnelle qui peut concerner toute personne au cours de sa vie professionnelle .

 

  1. Enfin ,après avoir commencé cette année a donner la parole aux jeunes (cf l’enquête « parole des jeunes » dans les QPV) nous nous devons de favoriser une meilleure participation des jeunes eux-mêmes à l’insertion. Nous croyons et nous voulons leur autonomie ceci d’autant que de nouveaux outils numériques se mettent en place,notamment le compte personnel d’activité .

 

Comme on l’a déjà indiqué, ces évolutions (au moment même ou le nombre de primo accueillis à la MLP marque le pas   et ou le chômage des jeunes commence a reculer) nous obligent à réinterroger nos modalités et notre organisation des accompagnements, celui  disponible pour chaque jeune qui pousse la porte de la MLP,  comme ceux qui sont dédiés à la garantie jeunes ou à des publics spécifiques .

Nous avons convenu en conseil d’administration d’engager à cet effet un processus participatif  sur ces premiers mois de 2017, où les différentes parties prenantes -c’est-à-dire nous tous mais aussi des jeunes – pourront exprimer leur vision des contraintes comme des opportunités.

 

Comme vous voyez, et le savez déjà, 2017 sera une année intense et ces perspectives nous motivent. J’ai toute confiance en la direction de la mission locale, et je fais confiance à chacun d’entre vous, à votre professionnalisme, à votre investissement, pour faire de 2017 une année de réussite pour tous les jeunes parisiens et peut être même une année de plaisir  pour chacun d’entre nous. »

 

 

Retour sur … La semaine de Lutte Contre les Discriminations dans le 19ème

 

L’Accès à l’emploi, au logement, aux services publics…les discriminations se manifestent au quotidien. Aujourd’hui, le principal terrain de discrimination reste l’emploi :

 

34% des demandeur-de-s d’emploi estiment avoir été victime de discrimination à l’embauche

 

Face à ce constat, la Mairie du 19ème arrondissement a renouvèlé son engagement  en faveur de la lutte contre les discriminations dans le cadre d’un nouveau Plan de lutte contre les discriminations à l’emploi, coordonné par l’Association de Prévention su Site de la Villette (APSV).

 

Cette année, la semaine de lutte contre les discriminations célèbrera sa 7ème édition.

 

Durant six jours, les acteurs et actrices associatifs, éducatifs, institutionnel-le-s et économiques du territoire se sont mobilisés et ont proposé de nombreux évènements : expositions, spectacles, conférences, animations, témoignages, projections, débats, jeux…avec pour objectifs de sensibiliser tout un chacun à la question des discriminations, à faire connaître la loi relative à la non-discrimination et à promouvoir l’égalité dans le domaine de l’emploi.

 

Le site EST (65 rue d’Hautpoul, 75 019 PARIS) de la Mission Locale de Paris a largement participé à cette semaine de Lutte Contre les Discriminations en accueillant une exposition «  Les discriminations raciales à l’emploi » conçue par l’association Tissé Métisse. Des courts métrages « Flagrants délits » des Défenseurs Des Droits ont également été projeté et un atelier de sensibilisation à la discrimination et aux stéréotypes animé par le Pont d’Accès au Droit du 19ème a eu lieu sur notre site.

 

 

 

Une convention avec l’UNML pour le déploiement du service civique

COMMUNIQUE DE PRESSE – 23 septembre 2016

 

L’UNML et la Mission Locale de Paris signent une convention de partenariat pour le déploiement d’un Service Civique de qualité

 

L’Union nationale des Missions Locales et la Mission Locale de Paris ont signé une convention de partenariat national le 28 septembre 2016 à Paris lors de l’Assemblée générale de l’UNML, à l’issue de laquelle la Mission Locale de Paris est devenue « Mission Locale Plateforme du Service civique ».

 

Dès la mise en place du Service Civique tel que défini par la loi du 10 Mars 2010, l’Union nationale des Missions Locales a encouragé la mobilisation de l’ensemble de son réseau en signant une convention de partenariat avec l’Agence du Service Civique et en obtenant un agrément collectif national pour le réseau. Les Missions Locales sont désormais le troisième réseau associatif pour l’accueil des jeunes en Service Civique, avec 1625 contrats d’engagement signé en 2015 (augmentation de 43% par rapport à 2014).

 

Depuis la signature de la convention de partenariat entre l’Agence du Service Civique et l’UNML le 8 juillet 2010, les Missions Locales plateformes du Service Civique déclinent les trois axes d’engagement de cette convention :

  • Elles conçoivent des missions de Service Civique et accueillent des volontaires en interne au sein de la Mission Locale ainsi que dans les collectivités ou les associations de leur territoire par le biais de l’intermédiation.
  • Elles informent et orientent les jeunes sur les missions de Service Civique.
  • Elles informent et accompagnent les collectivités et les associations de leur territoire dans la mise en œuvre du Service Civique.

 

 

Rendre accessible le Service Civique à tous les jeunes

35 Missions Locales ont signé une convention de partenariat avec l’UNML pour devenir « Plateformes du Service Civique».

Dans la même dynamique, la Mission Locale de Paris s’engage, dans le cadre de cette convention, à accueillir, informer et orienter les jeunes sur le Service civique avec une vigilance particulière sur l’accès des jeunes les plus éloignés, comme à sensibiliser et informer les partenaires locaux sur le Service Civique. Il s’agira également de mobiliser les associations et les collectivités territoriales  dans l’accueil des jeunes, en s’assurant de leur capacité à encadrer les volontaires et de la qualité des activités proposées.

 

 

 

Assurer un déploiement de qualité

La Mission Locale de Paris continuera à accueillir des volontaires au sein de la structure ou de les mettre à disposition dans le cadre du Service civique dans des structures tierces par le biais de l’intermédiation. Accompagner le jeune dans son projet d’avenir, comme assurer le suivi de la qualité du tutorat et le respect des principes des missions de Service Civique font partie de ses engagements.

 

 

 

Repères :

 

Le Service Civique : L’engagement de Service Civique est une des formes de volontariat inscrite dans la loi du 10 mars 2010. Il s’agit de permettre à tous les jeunes de 16 à 25 ans, quels que soient leurs diplômes et leurs situations, de s’engager en faveur d’une mission d’intérêt général et de vivre une expérience de volontariat d’au moins 6 mois à raison de 24 heures minimum par semaine.

 

Mission Locale : La Mission Locale est constituée sous la forme d’une association ou d’un groupement d’intérêt public entre l’Etat, les collectivités territoriales, les établissements publics, les organisations professionnelles et syndicales et les associations. La Mission locale est un lieu d’accueil, d’information, d’orientation et d’accompagnement des jeunes.

 

Plateforme du Service civique : structure habilitée par l’UNML qui décline sur son territoire l’ensemble des trois axes de la convention de partenariat entre l’UNML et l’Agence du Service Civique.

 

L’Union nationale des Missions Locales www.unml.info

 

Le réseau national des Missions Locales se compose de 444 structures, présidées par les élus locaux avec 6 000 lieux d’accueil qui maillent l’ensemble du territoire métropolitain et ultramarin. Ce sont plus de 1,5 million de jeunes qui sont accompagnés chaque année par les Missions Locales dans leur parcours d’insertion, avec la prise en compte globale de leurs attentes. Le réseau des Missions Locales est chargé de la mise en œuvre des Emplois d’avenir (depuis 2013) et de la Garantie Jeunes (depuis 2014).

 

L’Union nationale des Missions Locales (UNML), association loi 1901 créée en 2003, a une double fonction :
– Représenter le réseau national des Missions Locales dans les instances nationales et auprès des responsables des politiques publiques de jeunesse ;
– Etre le syndicat d’employeurs de la branche des Missions Locales, des Permanences d’accueil, d’information et d’orientation (PAIO) et d’autres organismes d’insertion.
L’UNML est présidée par Jean-Patrick Gille, député d’Indre et Loire.

 

unmlxxlmer-unml

 

convention-sc

 

 

 

Un Forum avec le groupe MARRIOTT pour découvrir les métiers de l’hôtellerie-restauration

Sur l’invitation du Groupe Marriott, la Mission locale de Paris a convié, le vendredi 16 septembre, les jeunes de son réseau à un Forum Découverte des Métiers de l’Hôtellerie. Cet événement, organisé dans les Salons du Marriott Rive-Gauche, témoigne d’un partenariat fort avec le leader mondial de ce secteur. Après des tables-rondes participatives, les jeunes présents ont pu s’inscrire au Job dating  ainsi qu’à la préparation qui était proposée en amont -par des conseillers MLP. Sans oublier une visite de l’Etablissement (Hall, Cuisines, Salle des Séminaires, Breakfast area…) avec la directrice des ressources humaines.

 

 

Les objectifs opérationnels étaient multiples :

 

 

  • Résoudre les problèmes liés au chômage des jeunes en mettant en avant les opportunités de carrières offertes par le secteur hôtelier;
  • Lever les freins et réduire les préjugés liés aux métiers concernés (qualification non immédiatement exigée);
  • Positionner le Groupe Marriott (hôtellerie Grand luxe) comme un employeur de choix.

 

 

Suite au Job Dating, une dizaine de jeunes ont été rappelés pour un entretien d’embauche. Un participant a également remporté une invitation pour deux personnes dans l’un des hôtels 4 étoiles du groupe MARRIOTT.

flyer event MARIOTT 16.09.16_Page_1

 

 

img_5954

 

 

img_5975

PARTICIPEZ au Forum « Jeunes d’Avenir » organisé par l’AEF

Les 27 et 28 septembre, se tiendra en Ile-de-France, la quatrième édition francilienne du salon Jeunes d’Avenirs, pour l’insertion des jeunes de 16-25 ans, peu ou pas qualifiés, en recherche d’emploi de formation ou de conseils. Ce salon mobilise tous les acteurs publics et privés qui œuvrent à l’insertion des jeunes, Direccte, Pôle emploi, ARML, collectivités, organismes de formation, associations, branches professionnelles et entreprises, et bien sur, la Mission Locale de Paris.

 

Vous pouvez vous renseigner sur ce salon, et préparer votre visite ici.

 

Affiche 40x60 2016 Paris_BD (1)

Déménagement mi-septembre de notre site CENTRE

A partir de la mi septembre, notre site CENTRE déménage dans de nouveaux locaux pour améliorer les conditions d’accueils des jeunes des 1er, 2ème, 3ème, 4ème, 9ème, 10ème et 11ème arrondissements. Nous installerons nous nouveaux locaux au 29/31 rue des boulets dans le 11ème arrondissement de Paris.

 

Pour tous renseignements, vous pouvez joindre la mission locale Paris CENTRE au 01 44 93 81 23.

La MLP mobilisée pour le plan 500 000 formations

Issue du constat d’un déficit de formations pour les demandeurs d’emploi, la mise en place de ce plan d’envergure annoncé par le Gouvernement en janvier dernier propose de doubler l’offre de formation pour les personnes en recherche d’emploi.

 

Comprendre le dispositif en chiffres            


Au niveau national, cette mesure vise 500 000 formations supplémentaires financés pour les demandeurs d’emploi. L’objectif 2016 est donc porté à 1 000 000 d’entrées en formation qualifiante. Au niveau parisien, ce sont 12 000 places supplémentaires qui sont à pourvoir. Pour la Mission Locale de Paris, il s’agit de 1200 places supplémentaires à pourvoir pour les jeunes de 16 à 25 ans, soit un total de 2 000 entrées en formation qualifiante pour 2016.

 

Obtenir des qualifications

 

Les formations visent l’insertion,  la qualification,  l’acquisition de compétences transversales (socle de compétences, la bureautique, l’anglais à visée professionnelle). Sont donc ciblées les formations qualifiantes ou certifiantes dans les secteurs Sécurité, Nettoyage, Service à la personne, Hôtellerie Restauration, Informatique/Numérique, Industrie, Administratif, Vente/Commerce/Grande distribution, Bâtiment. Parmi les formations d’adaptation au poste de travail, sont inclues les formations en anglais à visée professionnelle et les formations en bureautique. Un effort est aussi réalisé pour les formations accroissant le socle de connaissances et de compétences (CLEA). L’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience VAE et à la création d’entreprise est également facilité. Organismes de formations, Pôle Emploi avec les AFC, proposent de nombreux parcours qualifiants.

Des partenariats spécifiques sont mis en place. C’est le cas des passerelles linguistiques à visée professionnelle et des formations qualifiantes avec le Plan Départemental pour l’accès à l’emploi PDAE, des formations qualifiantes des cours municipaux pour adultes de Paris.

De nombreuses formations sont déjà en prévision pour la rentrée. Toutes les offres de formations accessibles aux jeunes inscrits à la Mission Locale de Paris sont consultables ici.

 

 

Notre initiative pour soutenir la candidature « PARIS 2024 »

Les jeux 2024 seront à l’évidence un événement particulièrement fédérateur pour les jeunes parisiens, et constitueront une occasion unique pour mobiliser autour des valeurs du sport et de l’Olympisme.

 

La Mission Locale de Paris va donc proposer de participer dès aujourd’hui à la préparation des Jeux, en organisant 12 tournois multisports par an à destination des jeunes parisiens, et ceci chaque année, jusqu’en 2024.

 

L’organisation de tels événements poursuit plusieurs objectifs. Les tournois sportifs sont avant tout des moments conviviaux, favorisant la rencontre et l’échanges entres les jeunes des différents quartiers parisiens. Ils permettent également à la Mission Locale d’entrer en contact avec des jeunes éloignés des structures d’accompagnement social et professionnel. Ces tournois sont donc l’occasion d’un première rencontre, pouvant déboucher sur un accompagnement durable vers la formation ou l’emploi. Dans ces conditions, la Mission locale de Paris s’engage à organiser ces tournois avec pour objectif de mobiliser en particulier les jeunes issus des 20 quartiers prioritaires de la Ville de Paris.

 

Vous pouvez d’ores et déjà soutenir ce projet sur le site participatif de la Ville de Paris ici. Cette plateforme doit permettre à tous ceux qui le souhaitent de participer aux réflexions conduites par le Comité Paris 2024 pour élaborer le projet de candidature. Vous pouvez voter pour des propositions réparties dans 3 débats et 12 défis, argumenter vos votes ou encore formuler vos propres propositions pour faire de la candidature de Paris la meilleure des candidatures.

 

La Mission Locale a la fête du Pain

La fête du pain met à l’honneur, 7 jours durant, le pain et les artisans boulangers. Elle permet, partout en France, d’aller à la rencontre des boulangères et des boulangers pour découvrir leur métier et leurs produits. La Fête du Pain est l’occasion pour la profession de faire valoir ses différences, de promouvoir un produit confectionné dans les règles de l’art et de rappeler que le bon pain a un nom : le Pain de Tradition Française.

 

A Paris, la fête du pain a eu lieu du 21 au 30 mai 2016 sur le parvis de Notre Dame. Elle a été l’occasion pour la Mission Locale de signer une convention avec la chambre syndicale des boulangers du Grand Paris afin de proposer des emplois accessibles au public cible de la mission locale.

 

Pour donner davantage de satisfaction aux employeurs potentiels, il y a une nécessité de structurer plus en aval la préparation des jeunes qui ont un projet professionnel lié à la boulangerie, afin de permettre aux entreprises partenaires un recrutement plus sûr et plus rapide. La convention a pour objet de renforcer la construction de parcours d’insertion socio-professionnelle de personnes accompagnées par la Mission Locale de Paris. Une première phase de découverte des métiers dans le cadre de stages (PMSMP), permettra une meilleure connaissance du métier visé et une identification des profils par l’entreprise d’accueil,  afin de faciliter le recrutement. Afin de favoriser la réussite de ce partenariat, le syndicat des boulangers-pâtissiers du Grand Paris c’est d’ores et déjà engagé à prendre 30 jeunes de la Mission Locale de Paris en stage d’immersion (PMSMP).

 

Nous souhaitons particulièrement remercier France Bénévolat sans qui cette convention n’aurait jamais pu voir le jour.

Retour sur l’Assemblée Générale du mardi 3 mai 2016

L’Assemblée Générale de la Mission Locale de Paris a eu lieu le mardi 3 mai 2016 dans l’après midi. Elle a été l’occasion d’adopter le rapport moral, le rapport d’activité et les comptes.

Maïté Errecart a présenté son rapport moral autour de trois axes essentiels : l’amélioration des services aux jeunes, le retour à l’équilibre financier et le renforcement des partenariats.

 

              Concernant l’offre de service aux jeunes, de nombreux chantiers ont été menés :

 

  • Harmonisation des pratiques d’accueil;
  • Amélioration de la relation entreprises;
  • Mise en place d’un plan d’action sur le bénévolat;
  • Consolidation du pôle social;
  • Organisation d’une offre départementale des AREP.

 

 

Concernant la gestion et les RH :

 

  • De grands chantiers immobiliers ont pu aboutir (ouverture des sites Hauts Ménil et Garantie Jeunes, déménagement de Ganneron, vente du site Borrego, aménagement dans les locaux du CIDJ, ravalement du site Châtillon…);
  • La formation professionnelle a été renforcée;
  • La mise en œuvre de nouvelles ressources dédiées (Politique de la Ville, suivi des jeunes en milieu ouvert, Parcours Réussite Apprentissage…) a permis de nouvelles embauches.

 

Enfin, concernant les partenariats, ils ont connus une croissance exponentielle cette année. Il faut particulièrement noter notre intégration au contrat de ville et la nouvelle convention avec Pôle Emploi.

 

 

Le rapport d’activité et les comptes ont également été adoptés. Vous pouvez en trouver l’intégralité ici.

Tournoi de sports à Hautpoul le mardi 19 avril

Le mardi 19 avril a eu lieu la journée sports et métiers de l’animation organisée par le site EST. A cette occasion, la MLP avait organisé une initiation multisports et un grand tournoi de foot pour les jeunes de l’arrondissement.

              Cette première a été un vrai succès et plus de 80 jeunes ont répondu présents.  Cette réussite a été possible grâce au soutien des clubs de prévention et des éducateurs présents, mais aussi grâce aux associations sportives :

  • APAPSLEP  Self Defence pour l’Art martial KHMER
  • KOLORS pour la Capoeira
  • PARIS FIVE 19 pour le foot
  • et la Boxe Educative de l’APEES.

 

 

Lancement de la Garantie Jeunes à Paris le mardi 12 avril

Le lancement de la Garantie Jeunes à Paris s’est déroulé au sein du site GJ au 14 rue Auguste Perret, en présence de Myriam El Khomri, ministre du Travail, de Jean François Carenco, préfet de la région IDF, de Jérôme Coumet, Maire du 13ème et de Pauline Véron, adjointe à la Maire de Paris. De nombreux partenaires parties prenantes à la Garantie Jeunes étaient présents pour ce lancement :

Les entreprises :

–          SIEMP

–          RATP

–          ENGIE

–          S3G

–          BHV

–          Diagonal supermarché société SOGIBERRI

–          Marriott et Marriott Champs Elysées

 Les fondations :

–          ACCENTURE

–          ORANGE

–          PSG

 Les structures associatives :

–          Emmaus Connect

–          AIR Emploi

–          Arfog Lafayette

–          My Future

–          L’ANRS

–          France Bénévolat

–          Les Compagnons du Devoir

 Les structures publiques :

–          CRAMIF

–          CPAM.

Ce lancement a été l’occasion d’une table ronde avec les jeunes et la ministre sur leurs parcours et sur l’efficacité du dispositif Garantie Jeunes, mais aussi de signer les nombreuses conventions avec nos partenaires.

De la citoyenneté à l’insertion professionnelle, les défis de la Mission Locale de Paris

La Mission Locale de Paris organise jeudi 10 décembre prochain, de 13h30 à 17h, un séminaire de travail avec l’ensemble de ses personnels à la Halle Pajol.

13h30 Ouverture

 

Colombe Brossel, Adjointe à la Maire de Paris chargée de la Sécurité, de la Prévention, de la Politique de la Ville et de l’Intégration

Pauline Véron, Adjointe à la Maire de Paris, chargée de la Démocratie locale, de la Participation Citoyenne, de la Vie Associative, de la Jeunesse et de l’Emploi

 

 

14h00 Une société en pleine mutation

Les attentats de janvier et de novembre ont remis sur le devant de la scène de nouvelles problématiques : nouvelle donne géopolitique, le fait religieux, la montée du racisme et de l’antisémitisme et la perte de repères pour une partie de la population.

Danièle Hoffman-Rispal, Déléguée adjointe interministérielle à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme

Nicolas Cadène, Rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité

 

 

15h00 Le mal-être des jeunes

Correctement l’identifier pour l’éviter. Qu’est-ce que la radicalisation ? Comment s’exprime la rupture ? Peut-on la prévenir ? Est-il possible d’intervenir en amont des premiers signes ? Plus généralement la radicalisation semble être une expression d’un mal être, d’une perte de repère, de manque de sens, comment redonner du sens en tant qu’acteur de l’insertion professionnelle ?

Philippe Parquet, Médecin psychiatre

Olivier Douville, Psychologue anthropologue

Eric Zernik, Philosophe

Catherine Picard, Présidente de l’UNADFI

 

16h15 Plan d’action de la MLP

Présentation de la procédure de signalement dans le cadre de la détection de la radicalisation

Taline Aprikian, Conseillère technique auprès du Préfet de Police

Action citoyenneté, Formation des salariés & Procédures internes et mesures de sécurité

Thierry Jarlet, Directeur général de la Mission Locale de Paris

Sabrina Boulefrad, Mission Locale de Paris

 

17h Clôture des travaux

Maïté Errecart, Présidente de la Mission Locale de Paris

FORUM PARIS METROPOLE LE 12 FEVRIER 2015 : Les Missions Locales d’Ile de France vous accueillent

Stand de la Mission Locale de Paris lors du Forum Paris Métropole pour l'emploi des jeunes en 2014

A l'occasion de la troisième édition du Forum Paris Métropole pour l'emploi des jeunes et ses 200 recruteurs sur place, les Missions Locales d'Ile de France vous accueillent sur l'espace de l'Atrium, au cœur du salon.

Au programme :

 

  • TOUTE LA JOURNEE DES ESPACES D’ACCUEIL DANS L’ATRIUM
    Par les Missions Locales d’Ile-de-France avec 3 thématiques :
    Apprentissage et Alternance
    Emplois d’Avenir et Contrats Aidés
    Formations
    Stands du CIDJ et de l’Ecole de la 2ème chance :
    Accueil et informations

 

  • ATELIERS :
    CV et LETTRE DE MOTIVATIONS : Avec l’aide de marraines et parrains des
    Missions Locales, vous pourrez améliorer vos documents sur 5 ordinateurs à disposition et les imprimer sur place. Toute la journée, dans l’Espace de l’Atrium
    TRAVAILLER, se former, entreprendre dans l’économie sociale et solidaire : avec le CIDJ, Centre d’Information et de Documentation Jeunesse. De 10h30 à 12h30 sous l’Atrium
    MOBILITE : Venez apprendre à faire de votre mobilité un atout pour votre recherche d’emploi, avec Wimoov. De 14h à 17h30 sous l’Atrium
    PARTIR A L’ETRANGER : Par le CIDJ. De 10h30 à 12h30 sous l’Atrium
    CV VIDEO : Possibilité de créer votre CV Vidéo avec la Fondation Face afin de vous présenter différemment aux entreprises. De 14h à 17h30 sous l’Atrium

 

  • CONFERENCES :
    « CES SECTEURS QUI RECRUTENT » par le CIDJ de 10h30 à 12h dans la Grande Salle sous l’Atrium
    RECRUTEMEMT DASCO (Direction des Affaires SCOlaires), de 10h30 à 12h, salle sous l’Atrium
    « DEFINIR VOTRE PROFIL DE PERSONNALITE » Améliorer la connaissance de soi pour définir son projet professionnel et/ou savoir parler de soi et son savoir-être en entretien, par B.Milliot. Toute la journée, dans l’espace sous l’Atrium
    « QUELS DISPOSITIFS POUR RACCROCHER ? » par Transapi, projet
    d’apprentissage qui utilise de nouvelles méthodes éducatives pour lutter contre le décrochage. Toute la journée dans l’Espace sous l’Atrium

 

  • TROIS BORNES METIERS : Ecrans proposant des vidéos explicatives sur les différents métiers– Toute la journée dans l’Espace de l’Atrium

Communiqué de la Mission Locale de Paris suite aux attentats du vendredi 13 novembre 2015

La Mission Locale de Paris partage le deuil national décrété par le Président de la République et présente ses condoléances aux familles des victimes et à leurs proches.

Comme dans l’ensemble du pays, les salariés, les bénévoles et les jeunes reçus par les conseillers de la Mission Locale de Paris ont observé une minute de silence lundi midi.

Des dispositifs particuliers et exceptionnels seront mis en place dans les prochains jours à destination des agents d’accueil, des conseillers et des jeunes, accompagnés ou non, qui franchiront les portes de la Mission Locale de Paris.

Association et actrice majeure du service public de l’emploi, la Mission Locale de Paris reçoit oriente et accompagne chaque année 25 000 jeunes de 16 à 25 ans. A chacun, elle rappelle son attachement fort aux valeurs de la République: Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité. Chaque jour, par ses actions, son éthique, le travail de ses personnels pour l’insertion sociale et professionnelle des jeunes parisiens, elle s’efforce de les mettre en pratique.

Inauguration du site du 20ème arrondissement de la Mission Locale de Paris

Pauline Véron, Adjointe à la Maire de Paris en charge de la Jeunesse et de l’Emploi, Frédérique Calandra, Maire du 20ème arrondissement de Paris et Présidente du Comité Local d’Orientation du site du 20ème arrondissement de la Mission Locale de Paris ; et Maïté Errecart, Présidente de la Mission Locale de Paris inaugureront vendredi 13 novembre le nouveau site du 20ème arrondissement de la Mission Locale de Paris.

 

Voir l’album : 

 

Mis à disposition par la Mairie de Paris, le site « Hauts de Ménil’ » de la Mission Locale de Paris :

  • reçoit, oriente et accompagne les jeunes âgés de 16 à 25 ans, leur faisant bénéficier de l’ensemble de l’offre de service de la Mission Locale de Paris (accompagnement personnalisé et diversifié dans les démarches d’insertion professionnelle).

 

  • informe, accueille et oriente tous les Parisiens en recherche d’emploi pour les appuyer dans leurs démarches professionnelles. Cette mission lui a été confiée par la Ville de Paris.

 

Grace au travail conjoint de la Mairie de Paris, de la Mairie d’arrondissement, des partenaires locaux (clubs de prévention, services sociaux…) et des équipes de la Mission Locale de Paris, cette nouvelle implantation a permis une amplification notable du nombre de jeunes du 20ème arrondissement accueillis : 43% des jeunes reçus en rendez-vous cette année l’ont été depuis l’ouverture du site au public, le 1er septembre dernier. Les conseillers de la Mission Locale de Paris ont déjà reçu plus de 1 500 jeunes dont 344 pour la première fois.

 

 

Réception de la promotion 2015 de « La classe préparatoire à l’emploi et à l’avenir »

Vendredi 16 octobre 2015, était organisé à l’Hôtel de Ville de Paris, une réception en l’honneur de la promotion 2015 « Germaine Tillion » de « La classe préparatoire à l’emploi et à l’avenir ». L’occasion pour Impulsion 75 qui mène à bien ce projet, de présenter son activité, mais également de voir décerner aux stagiaires, accompagnés par l’association, leur attestation.

La Mission Locale de Paris est partenaire de cette initiative. Retour en images : 

Premier job dating de l’ARML-IDF à Paris

Jeudi 8 octobre avait lieu le premier Job Dating de l’Association Régionale des Missions Locales d’Île de France à la Mairie du 12e arrondissement de Paris.

Plus de 250 jeunes sortis d’emplois d’avenir et préparés par les Missions Locales ont pu rencontrer des dizaines d’employeurs.


Retour sur le salon Jeunes d’Avenirs des 24 et 25 septembre

Les 24 et 25 septembre dernier, à l’occasion du salon « Jeunes d’Avenirs », la Mission Locale de Paris était entièrement mobilisée. L’occasion de présenter ses missions et son offre de services aux milliers de jeunes visiteurs du salon. Ce salon mobilise en un lieu unique les acteurs publics (Pôle Emploi, missions locales…) et privés (entreprises, organismes de formation…) de l’insertion, et présente aux jeunes l’ensemble des dispositifs utiles à leur insertion professionnelle.

Les conseillers de la Mission Locale de Paris, à l’entrée, ainsi qu’à l’espace « Bar à CV », ont accueillis les jeunes tout au long du salon : informations, conseils, contacts…

Sur les deux journées, la Mission Locale de Paris a organisé des ateliers ouverts à tous sur le parrainage en entreprises. Madame GERVAIS-PEPIN (Responsable recrutement au BHV), Monsieur Franck JEANTET (Directeur Général POTEL&CHABOT) et Monsieur Alain Guille (chargé des relations entreprises à la MLP) ont ainsi pu échanger avec plusieurs dizaines de jeunes.

Enfin, Madame Myriam El Khomri, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social ainsi que Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education Nationale, sont venues dialoguer avec les conseillers de la Mission Locale de Paris présents sur le salon. L’occasion de revenir sur les dispositifs impliquant la Mission Locale au quotidien.

Forum Découverte des Métiers de l’Hôtellerie au Hilton

Sur l’invitation du Groupe Hilton, la Mission locale de Paris a mobilisé 150 jeunes qui ont pris part au Forum Découverte des Métiers du 22 mai. Cette journée, à l’hôtel Hilton Paris-Opéra, se voulait résolument portée sur la Jeunesse et annonce un partenariat riche pour les années à venir. Côté emploi,  les participants ont pu s’inscrire au Job dating (stages, contrats en alternance, CDD) ainsi qu’à la préparation qui était proposée en amont.

L’objectif était de faire connaître l’industrie Hôtelière et proposer aux jeunes une carrière dans ce secteur. Pour Julien, cela a été « un moment unique. Cela ouvre aux jeunes des opportunités d’emploi dans ce domaine et aussi la possibilité d’évoluer en termes d’attitude dans un environnement exigeant. Un directeur adjoint nous a dit avoir débuté comme commis. Cela donne beaucoup d’espoir et renforce la motivation ».

 

Article rédigé par David Herry, chargé de filière Hôtellerie/Restauration/Tourisme à la Mission Locale de Paris.